Matterhorn

Dernière course de la saison et pas des moindres, Dimitri veut faire le Matterhorn. Après une chute de neige et quelques jours de beau, nous voila parti pour l’arête du Lion en espérant trouver des conditions un peu sèches. Les 1800m de dénivelés jusqu’au refuge Carrel ne sont pas une formalité, mais nous sommes seul et nous apprécions la sieste au refuge. Le départ à 4h du mat dans la nuit n’est pas si désagréable, il ne fait pas vraiment froid. 8h nous voila au sommet sans avoir enlevé les crampons, pour les conditions sèches, c’est raté. 12h, nous sommes de retour au refuge, pourtant c’est la descente qui pose problème avec toute cette neige, les ancrages sont difficiles à trouver. Reste plus que la longue longue descente jusqu’à Cervinia.